Films de la Semaine du local

< Retour au programme de la Semaine du local

  • dimanche 12 mai 2013

    Entrée libre et gratuite pour voir les 3 films suivants dans la salle Ciney (cour de la mairie)

    10 h 00 : Une ferme pour le futur

    documentaire britannique de Tim Green et Rebecca Hosking (BBC 2008, 48 minutes)
    v.o., doublé en voix off par une équipe d’amis de Semur en Transition

    Continuer à faire marcher la ferme familiale alors que le pétrole ira sur son déclin, ça va être un sacré défi – se dit Rebecca Hosking, fille de petits fermiers qui après une carrière brillante de cinéaste animalière a décidé de prendre le relais de son père à la ferme. Mais « les pionniers que j’ai rencontrés récemment sont une énorme inspiration ».
    Ce film a été le premier grand « coup de cœur » que nous avons eu envie de faire partager à Semur. Son doublage (réalisé avec l’aide de nombreux amis) a été une aventure collective qui a beaucoup contribué à la naissance de « Semur en Transition ».

    11 h 00 : François Rouillay, les Incroyables Comestibles

    documentaire vidéo du Chou Brave (2012, 49 minutes)

    Des centaines de bacs de cultures maraîchères devant les habitations particulières, dans les lieux publics – cultivés par les habitants eux-mêmes. Il n’y a rien à voler, puisque c’est gratuit, comme le proclament les pancartes à côté des bacs : servez-vous, c’est gratuit !
    Voilà ce que François Rouillay a découvert en 2011 à Todmorden, ville ouvrière du nord de l’Angleterre, ce qui l’a conduit à lancer en France le mouvement Incroyables Comestibles (version française de Incredible edibles).
    Le plus incroyable, c’est que ça semble marcher : dans la mesure où le mouvement part de la base, un cercle vertueux se crée, faisant reculer l’incivilité et la délinquance !
    Et François Rouillay sait en parler de façon très inspirante !

    14 h 00 : In Transition 2.0

    film britannique d’Emma Goude (2012)
    v.o. sous-titrée

    Ce film nous plonge de façon très inspirante dans le mouvement de Transition, en collectant à travers le monde des histoires de gens ordinaires faisant des choses extraordinaires. On y fait la connaissance de communautés qui impriment leur propre monnaie, qui se nourrissent des primeurs de leurs jardins, qui relocalisent leur économie et leur production d’énergie. C’est une idée contagieuse, l’idée d’expérimenter ensemble pour inventer des réponses concrètes et positives aux défis imprévus qui vont se présenter à nous. Dans ce monde d’incertitudes grandissantes, c’est une histoire d’espoir et d’ingéniosité

     

  • mardi 14 mai 2013

    Séance au Cinéma l’Étoile. Prix unique : 5 euros.

    20 h 00 : Cultures en Transition

    film de Nils Aguilar (2012)
    La projection sera suivie d’un débat avec Laurent Morelli de Dijon, formateur en permaculture.

    Aux quatre coins du monde, de la Bourgogne à Cuba en passant par l’Angleterre, des gens très divers (paysans, experts agricoles, citadins ordinaires…) sont en train d’inventer et d’expérimenter – dans le plaisir de la co-création, du partage et de la convivialité – des solutions naturelles et peu coûteuses pour rendre notre monde moins fragile face aux multiples crises qu’on voit se dessiner. Un film tonique, à voir et à revoir !
    N.B. : La permaculture est un courant de pensée et de pratiques qui a beaucoup inspiré les créateurs du mouvement de Transition. Il s’agit d’apprendre à cultiver autour de nous un environnement durable, où le mot « environnement » est pris en son sens le plus large, englobant l’environnement humain et pas seulement l’environnement naturel. Concrètement, il s’agit de concevoir des systèmes agricoles et des habitats humains qui imitent les réseaux de relation en œuvre dans les écosystèmes naturels.

  •  

    < Retour au programme de la Semaine du local

Comments are closed.